Jump to content

Michelle Blondet

Members
  • Posts

    134
  • Joined

  • Last visited

Reputation

342 Excellent

About Michelle Blondet

  • Birthday 06/25/1981

Retained

  • Bio
    Michelle Blondet

Social Media

  • Twitter
    MIBLONDET
  • Instagram
    michelle.blondet
  • Facebook
    Michelle Blondet

Profile Information

  • Gender
    Female
  • Location -
    Switzerland
  • Occupation
    Psychologist

Contact Methods

  • Skype
    michelle_blondet

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. @dcdeb Money sent Thank you so much to organize this meeting for us, I'm doing the countdown and I'm so excited to meet everybody
  2. Hello, I could cut the 25 minutes of Mika at Il Tempo Delle Donne 2021 and share with you guys 1016300380_Mika-TempodelleDonne2021.mp4
  3. Hello guys! I'm looking for a ticket for saturday the 23rd october 😊 If it's possible I prefer parterre 😉 Thanks 😊 FOUND
  4. Finger crossed 🤞🏼🤞🏼🤞🏼🍀🍀🍀
  5. https://youtu.be/GGUuNbQ7ERE that was posted by @Kumazzz Hi everyone, I took time to transcript and translate this video ;-) @Subtitling Teamif you want to use :-) It was at the end of December, beginning of January, it was one evening, I was in a car in a taxi crossing Paris to visit my parents. And I look around me, the weather was pretty ugly I must say and in the rain I was looking at the posters and not only the museums that were closed but there were ads everywhere for films that did not come out for them. exhibitions which were closed or ... well in the end I said to myself: why not take this opportunity and instead of having posters put a little color, put drawings. If the museums are closed, it's hard to go and visit a gallery, why not transform all of its panels into culture, the Morris columns, the Mars flags, the city's furniture into a gallery. It was a small idea and I said to myself ok, why not, we will go, we contacted JCDecaux and they were starting very quickly except that the advantage is that they said yes and the disadvantage is that 'they said, you have 3 weeks. So I got together with my sister Paloma and so we said okay what do we do? I also contacted the museums of decorative arts and we did that in complicity with Olivier Gabé who is the director of the museum of decorative arts. And instinctively I said to myself: you have to use designers, you have to go towards illustrations, drawings because these are not people who are normally exhibited in museums, they are often at the service of other brands, they are hidden behind something else, their name is not put forward but also especially because I said to myself: if we just put paintings that already exist are we really enjoying this huge opportunity? And also the main thing, I said to myself: color is fine, we are bringing color back to Paris ok, but color without emotion and without intimacy is nothing. It's just noise. Journalist: Mika, we will see the result this morning because his colorful posters will appear in Paris this Sunday morning at 11:30 am. MiKa: Exactly, start this morning, I'm in Paris and I'm going to post the first 2 posters this morning. And this project, which was born 3 - 4 weeks ago, where I said to myself: maybe we could be 30 to 40 posters of Morris columns which are quite iconic anyway, and with the complicity of everyone. museum of decorative arts, JCDecaux and also the city of Paris, frankly there I am delighted to say that from this week we will be on more than 2,600 posters throughout the Paris region with 10 works of art that were made on purpose for this project. J .: Mika, a total of 9 artists were selected. How did you work? Mika: We started with certain criteria, I told myself that it must be the people who make Paris their workshop. It's not only people who speak French, there are obviously French people, but there is also a Brazilian, a Venezuelan. But are people who make Paris their workshop. Who also lived here during this pandemic, or much of it in Paris. And what I wanted was a response to what they went through and for them to tell us something intimate. And also what is beautiful is that it is very varied. There are men, women, there are all ages and there are people who are very well known in the world of design and drawing but we do not know their name, but who do designs for Hermès for example. And there are others who are very young, who have just started 2 years ago. J: Mika, are we talking about you? How are you doing? You stopped your tour, you quickly want to find the scene? Mika: yes, I want to rediscover this way of communicating where we don't need to use words, we can just use music and the body but we can say a lot more and it's really like that, maybe it's also that this project was born, to find this way of communicating with people but also this communion of spirit that one has when one is with people that one does not know, in the process of sharing something emotional. And this is the theater, this is the concerts, this is the exhibitions. J: And you are currently composing Mika? Mika: I started. I started again, I didn't start right away because I made an album a year ago, and then I just released a live album that I did at the Royal Opera of Versailles in December, but in fact I wanted to wait to find out, I didn't want to write in a vacuum, and I didn't want to respond in a way, for example: I didn't want to do lives or sing, or make an album where I do covers or do stuff in my kitchen. This is not what I wanted to do. I said to myself: this is not the right answer. And in fact, I was waiting and there I just got some tips for festivals in the United States that was, the festivals that I was going to do and in South America, and I said to myself ok, if I go on Coachella stage, if I get on Lollapalooza stage what am I going to do? What do I want to bring back with me besides all the songs that already exist? And I know exactly what I want to bring back on stage, I know what I want to add, and now I have started writing. J: And it will look like what, a little confidence Mika: I can tell you that it is also dedicating to what I found in this pandemic, we lived a lot of things, I lived quite hard things, I got out of a hole in a way , I got out of a sadness, I lost people who I loved as much but in fact, yes even and also what I found is the desire, not only to make music but to really listen to it. And it reminded me of that time when I was in college at the conservatory in London, studying Schubert and Brahms but secretly I wrote my own songs and at night I went out to Soho in London in leste of London. And I was going out and there was a kind of irreverence, a thread of freedom and there is something that really, an atmosphere that was happy but which was also burning at the same time. This freedom I had when I was 18 is this kind of energy that's inspiring me what I'm doing now. That's all I can say. FRENCH Version C'été fin décembre début janvier, c'était un soir, j'étais dans une voiture dans un taxi en train de traverser Paris pour visiter mes parents. Et je regarde au tour de moi, il faisait un temps assez moche je dois dire et dans la pluie je regardait les affiches et non seulement les musées qui était fermés mais il y avait des pubs partout pour des filmes qui ne sont pas sortis pour les expos qui étaient fermés ou... bon à la fin je me suis dit: pourquoi pas prendre cette opportunité et au lieu d'avoir des affiches mettre un petit peu de couleur, mettre des dessins. Si les musées sont fermées, c'est dur d'aller visiter une galerie, pourquoi pas transformer tous ses panneaux en culture, les collones morris, les drapeaux Mars, les mobiliers de la ville en galerie. C'était une petite idée et je me suis dit ok, pourquoi pas, on ira, on a contacté JCDecaux et ils étaient partants très vite sauf que l'avantage c'est qu'ils ont dit oui et le désavantage c'est qu'ils ont dit, vous avez 3 semaines. Eh là je me suis mis avec ma soeur Paloma et donc on s'est dit ok qu'est-ce qu'on fait ? J'ai contacté aussi les musées des arts décoratives et on a fait ça en complicité avec Olivier Gabé qui est le directeur du méusée des arts décoratives. Et instinctivement je me suis dit: il faut utiliser des dessinateurs, il faut aller vers de l'illustrations, des dessins parce que ce ne pas des gens qui sont normalement exposés dans des musées, ils sont souvent au service des autres marques, ils sont cachées dérrière quelque chose d'autre, leur nom n'est pas mis en avant mais aussi surtout parce que je me suis dit: si on met juste des tableaux qu'existe déjà est-ce qu'on est vraiment en train de profiter de cette énorme opportunité ? Et aussi la chose principale, je me suis dit: la couleur ça va, on ramène la couleur à Paris ok, mais la couleur sans émotion et sans intimité c'est rien. C'est juste du bruit. Journaliste: Mika, le résultat on va voir dès ce matin car ses affiches tout en couleur vont apparaître dans Paris ce dimanche matin à 11h30. MiKa: Exactement, commence ce matin, je suis à Paris et je vais afficher les premiers 2 affiches ce matin. Et ce projet, qui est née il y a 3 - 4 semaines, où moi je me suis dit: peut être on pourra être 30 à 40 affiches des colonnes Morris qui sont assez iconiques quand même, et avec la complicité de tout le monde le musée des arts décoratives, JCDecaux et aussi la ville de Paris, franchement là je suis ravie de dire que à partir de cette semaine on va être sur plus de 2600 affiches dans toute la région Parisienne avec 10 oeuvres d'art qui ont été faites exprès pour ce projet. J.: Mika, au total ce sont 9 artistes qui ont été selectionnés. Comment vous avez travaillé ? Mika: On a commencé avec certains critères, je me suis dit que ça doit être les gens qui font de Paris leur atelier. ce n'est pas seulement des gens qui sont en français, il y a des français évidement, mais il y a aussi un brésilien, une vénézuelienne. Mais sont des gens qui font de Paris leur atelier. Qui ont vécu aussi ici pendant cette pandémie, ou une grande partie à Paris. Et ce que je voulais c'était une réponse à ce qu'ils ont vécu et qu'ils nous raconte quelque chose d'intime. Et aussi ce qui est beau c'est qui est très varié. Il y a des hommes, des femmes, il y a toutes âges et il y a des gens qui sont très connus dans le monde du design et du dessin mais on ne connaît pas leur nom, mais qui font des dessins pour Hermès par exemple. Et il y a des autres qui sont très jeune, qui viennent de commencer il y a 2 ans. J: Mika, on parle de vous un peu ? Comment vous vous allez ? Vous avez stoppé votre tournê, vous avez vite envie de retrouver la scène ? Mika: oui, j'ai envie de retrouver cette manière de communiquer où on n'a pas besoin d'utiliser des mots, on peut juste utiliser la musique et le corps mais on peut dire beaucoup plus et c'est vraiment comme ça, peut être c'est aussi que ce projet est née, de retrouver cette manière de communiquer avec des gens mais aussi cette comunion d'esprit qu'on a quand on est avec des gens qu'on connait pas, en train de partager quelque chose d'émotionnel. Et c'est ça le théatre, c'est ça les concerts, c'est ça les expos. J: Et vous composez en ce moment Mika ? Mika: J'ai commencé. J'ai recommencé, je n'ai pas commencé tout de suite parce que j'ai fait un album il y a un an, et ensuite je viens de sortir un album live que j'ai fait à l'Opera Royal de Versailles en décembre, mais en fait je voulais attendre pour savoir, je ne voulais pas écrire dans le vide, et je ne voulais pas répondre d'une manière, par exemple: je ne voulais pas faire des lives ou chanter, ou faire un album où je fais des reprises ou faire des trucs dans ma cuisine. Ce n'est pas ça que je voulais faire. Je me suis dit: ce n'est pas la bonne réponse. Et en faite, j'attendais et là je viens de recevoir certains trucs pour des festivals aux états unis que qu'était, les festivals que j'allais faire et en amérique du sud, et je me suis dit ok, si je monte sur la scène de Coachella, si je monte sur la scène de Lollapalooza qu'est-ce que je vais faire ? Qu'est-ce que je veux ramener avec moi à part toutes les chansons qu'existent déjà ? Et je sais exactement ce que je veux ramener sur la scène, je sais ce que je veux ajouter, et maintenant j'ai commencé à écrire. J: Et ça va ressembler à quoi, une petite confidence Mika: je peux vous dire que c'est dédier aussi à ce que j'ai retrouver dans cette pandémie, on a vécu plein de choses, j'ai vécu des choses assez dures, je me suis sorti d'un trou dans un sens, je me suis sorti d'une tristesse, j'ai perdu des gens qui j'ai aimé comme beaucoup mais en fait, oui même et aussi ce que j'ai retrouvé c'est le désir, non seulement de faire de la musique mais de vraiment de l'écouter. Et ça m'a fait penser à cette période quand j'étais au collège au conservatoire à Londres, en train d'étudier du Schubert et du Brahms mais secrètement, j'écrivais mes propres chansons et le soir je sortait à Soho à Londres dans leste de Londres. Et je sortais et il y avait une sorte d'irréverance un fil de liberté et il y a quelque chose que vraiment, une ambiance qui était joyeuse mais qui brûlait aussi au même temps. Cette liberté que j'avais quand j'avais 18 ans, c'est cette sorte d'énergie qui est en train de m'inspirer ce que je suis en train de faire maintenant. Et c'est tout ce que je peux dire.
  6. Hello everybody, I translated this little one and I put here: Mika: L'idée d'avoir des dessins qui racontent des histoires très personnelles, le fait qu'il y a de la couleur mais non seulement de la couleur, il y a des histoires derrière, et chaque artiste a proposé quelque chose de très différent. Je trouve ça fort et poétique et en ce moment ça fait du bien. Mika said: The idea of having drawings that tell very personal stories, the fact that there is color but not only color, there are stories behind, and each artist has come up with something very different. I find it strong and poetic and at the moment it feels good.
  7. And here I put the video from the interview France Musique - Musique Matin in mp4 ;-) 448113735_Mika-lechanteurpopgrandamateurdemusiqueclassique-MusiqueMatin.mp4
  8. Coucou @Anna Ko Kolkowska Excuse me, I saw only know that you put already the video, I'm so sorry I didn't payed attention before
  9. This live was a sweet gift Mika gave to us this afternoon I could download and put the complete video here ⬇️ Merry Christmas everybody 1065494012_ImagineforMargo23_12_20.mp4
×
×
  • Create New...

Important Information

Privacy Policy